Notre promesse … Notre avenir … Notre continent

  • 0

Notre promesse … Notre avenir … Notre continent

Introduction

Les facilitateurs sous-régionaux qui forment le Grand Groupe des ONG pour l’Afrique (NMGA) ont tenu une réunion stratégique de trois jours au Caire, en Égypte, du 19 au 21 Mars 2018. C’était la première réunion des représentants sous régionaux des grands groupes nouvellement élus. , représentant tous les cinq Blocs d’Afrique (Est, Ouest, Nord, Sud et Centre). C’était aussi la première fois que le leadership du Grand Groupe des ONG pour l’Afrique était en train d’élaborer une stratégie prospective qui soutiendrait l’engagement de la société civile africaine avec les Nations Unies, l’Union africaine et d’autres acteurs du développement, pour la réalisation de deux agendas celui de l’Union Africaine Agenda 2063 et l’Agenda de la transformation d’ici 2030, communément appelé Agenda des Objectifs de  développement durable (ODD).

Le contexte

Le Grand Groupe des ONG pour l’Afrique reconnaît l’opportunité excitante offerte par les deux programmes de développement, à savoir l’Agenda 2063 de l’UA et l’Agenda 2030 des Nations Unies, ainsi que les cadres de développement émergents des autres parties prenantes. Il survient également à une période où le continent africain est engagé dans une zone commerciale commune et collective, ainsi que des réformes spécifiques de l’Union africaine (comme proposé par le rapport Kagame) et des Nations Unies (comme indiqué par le Secrétaire général).

À cet égard, l’engagement avec l’ONU et l’Union africaine n’est pas seulement une nécessité pour la société civile à travers l’Afrique, mais exige une stratégie tournée vers l’avenir qui va au-delà des cadres existants.

Nous nous sommes donc résolus comme suit:

  1. Portée de l’engagement

Le Grand Groupe des ONG pour l’Afrique s’engagera sur tous les aspects du programme des Nations Unies qui affectent notre développement. Cela comprend, mais sans s’y limiter, au deuxième et troisième comité de l’Assemblée Générale (y compris l’Agenda des ODD, le changement climatique et le financement du développement), les agences des Nations Unies, ainsi que d’autres engagements des États membres ayant une incidence directe sur le continent. Ceci n’est en aucun cas une extension de la portée du Grand Groupe des ONG au-delà de la section C paragraphes 42 à 55 du document final de Rio + 20 « L’avenir que nous voulons » lu conjointement avec la résolution 67/290 de l’Assemblée générale des Nations Unies, paragraphe 8c, 13 , 14, 15, 16, 22 et 24. Il s’agit plutôt d’une reconnaissance des liens entre le programme de développement durable et la prise de conscience que les Nations Unies ne s’engagent pas dans des cloisonnements. Cela est conforme aux principes énoncés dans le Document final sur l’avenir que nous voulons voir du Sommet Rio + 20, qui constitue la base du Programme des Objectifs du développement durable.

Nous avons également décidé que notre portée géographique serait guidée par la recherche d’une Afrique Unifiée comme indiqué par l’agenda de l’Union Africaine 2063. A cet égard, nous avons décidé que l’Afrique du Nord ferait partie du Grand Groupe des ONG pour l’Afrique, travaillant en collaboration avec le Grand Groupe pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA).

 

  1. Focalisations stratégique et objectifs

Nous nous concentrerons sur les trois piliers stratégiques suivants:

  1. Capacité institutionnelle et renforcement
  2. Programmation et plaidoyer

iii. Ressources et durabilité

Ces piliers seront réalisés à travers les objectifs suivants:

  1. a) Renforcer la voix des OSC africaines et leur capacité à influencer sur le programme de développement durable.
  2. b) Former les capacités institutionnelles du Grand Groupe des ONG pour l’Afrique et ses parties prenantes.
  3. c) Soutenir et influencer sur les programmes de réforme de l’UA et de l’ONU pour un développement inclusif et durable.
  4. d) Promouvoir l’engagement et établir des liens entre les OSC africaines et les différentes parties prenantes pour le développement durable.

  1. Structure et gouvernance

Nous nous sommes résolus de ce qui suit:

3.1. Le président du groupe des ONG pour l’Afrique sera Ayman Okeil, directeur exécutif du MAAT pour la paix et le développement et facilitateur sous-régional pour l’Afrique du Nord.

MrAyman Okeil (Partenaire Organisateur Régional d’Afrique du Nord) servira pour une période d’un an à compter du 21 mars 2018. Par la suite, l’équipe de direction aura l’option de renouveler ou de faire alterner la Présidence parmi les cinq représentants.

3.2. Il y aura quatre leaders de chacun des piliers stratégiques comme suit:

Judith Kaulem (Partenaire régional d’organisation de l’Afrique australe) sera le chef du pilier Renforcement des capacités institutionnelles.

Henry Oriokot (Partenaire régional organisateur pour l’Afrique de l’Est) sera le chef du pilier Programmation et Plaidoyer.

Kofi Kankam (partenaire organisateur régional pour l’Afrique de l’Ouest) sera le chef du pilier de ressources et durabilité.

Bernard Lutete (Partenaire Organisateur Régional Afrique Centrale) sera identifié avec un département mais dans l’intérim fournira un appui technique à travers les trois piliers

  1. Le Grand Groupe des ONG des Nations Unies – Africa Secrétariat

Nous nous sommes accordées de ce qui suit :

4.1 Le Secrétariat du Grand Groupe des ONG  de l’Afrique sera entre-temps accueilli par Maat pour la Paix et le Développement, au Caire, en Egypte.

4.2 Maat pour la Paix et le Développement a accepté de fournir un secrétariat pleinement fonctionnel pour le Grand Groupe des ONG des Nations Unies pour l’Africa entre-temps.

.4.3 Le Secrétariat travaillera en consultation avec les chefs fonctionnels et l’approbation du Comité exécutif sur tous les points.

  1. Engagement de la société civile plus large de toute l’Afrique

Chacun des facilitateurs sous-régionaux est responsable de la mobilisation et de l’engagement du plus grand nombre possible d’OSC de sa région. À cet égard, nous nous efforcerons d’avoir des représentants nationaux du plus grand nombre possible dans les pays et nous nous efforcerons d’assurer un large engagement et une collaboration avec d’autres coalitions, réseaux, organisations et partenaires des OSC travaillant dans des domaines d’intérêt pour le grand groupe des ONG.

Nous nous efforcerons également de renforcer notre collaboration et notre engagement avec d’autres grands groupes d’ONG dans le monde, ainsi qu’avec d’autres grands groupes et parties prenantes des Nations Unies en Afrique.

 

  1. Réunions

Toutes les réunions des facilitateurs sous-régionaux auront lieu au besoin, mais au plus tard au moins une fois tous les trois mois. Les facilitateurs sous-régionaux auront la responsabilité de collecter des fonds pour couvrir les coûts de gestion des activités du groupe des ONG pour l’Afrique, y compris les réunions physiques.

Un document de stratégie complet sera disponible d’ici la fin avril 2018.

Il doit être disponible sur notre nouveau site web:

http://www.ngomajorgroup.africa

Contactez nous:

  • NMGA Représentants Sous-Régionaux:

Ayman Okeil : [email protected] , [email protected]

Judith Kaulem: [email protected]

Kofi Kankam: [email protected]

 Henry Oriokot : [email protected]

Bernard Lutete: [email protected]


Leave a Reply